Achille Mbembe: « Il n’y a qu’un seul monde ».

Nou llibre de d’Achille Mbembe, un pensador que pensa.

« Il n’y a qu’un seul monde ». C’est sur ce titre, donné à l’épilogue, que se terminait le précédent livre d’Achille Mbembe, Critique de la raison nègre (La Découverte, 2013). Il n’y a qu’un seul monde et c’est celui-ci, celui « du grand débarras » cruellement décrit dans son nouvel essai Politiques de l’inimitié : le débarras « des musulmans qui encombrent la cité, des Nègres et autres étrangers que l’on se doit de déporter, des terroristes (ou supposés tels) que l’on torture soi-même ou par procuration, des juifs dont on regrette qu’il y en ait eu tant à avoir échappé aux chambres à gaz, des migrants qui accourent de partout, des réfugiés et des naufragés, ces épaves dont les corps, à s’y méprendre, ressemblent à autant d’amas d’ordures, le traitement de masse de cette charogne humaine, dans sa moisissure, sa puanteur et sa pourriture ».
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/livres/article/2016/06/22/achille-mbembe-passant-soucieux_4955945_3260.html#sR7uq08ksG1ELS3X.99

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s